ARCHOS était exclue d’une offre publique à destination des étudiants par le Ministre de l’éducation. Il a fallu une véritable campagne médiatique et l’intervention du sénateur-maire centriste de Massy Vincent Delahaye pour faire changer le ministre d’avis.

Il était en effet abherrant d’exclure ainsi une PME française innovante, à la pointe de la fabrication des tablettes numériques au profit de gros constructeurs étrangers.

Le Mouvement Démocrate de l’Essonne salue l’action du sénateur Delahaye, que nous sommes fiers d’avoir soutenu à l’occasion des dernières élections sénatoriales. Nous le félicitons de l’action décisive qu’il a conduite dans cette affaire.

Le MoDem 91 s’était d’ailleurs mobilisé à travers les articles que Nicolas Méary (Business Angel et responsable de pôle au sein de la commission nationale Economie) a publié dans « Les échos », qu’Eric Raimond (militant d’Igny, commune où Archos est établie et vice-président chargé de la visibilité du MoDem 91) a fait paraître sur les réseaux sociaux et l’éditorial de notre président Serge Gaubier. ( http://www.modem-essonne.org/ )

Fidèles au projet de François Bayrou, attaché au soutien de l’industrie de notre pays, nous nous sommes employés de toutes nos forces à réparer une injustice et une erreur de stratégie économique.

L’article de Nicolas Meary :

http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0201692660234-archos-ou-les-pme-delaissees-233418.php

L’intervention de Vincent Delahaye :

http://vincentdelahaye.fr/senatoriales-2011/echos-de-campagne/152-tablette-a-1-pour-les-etudiantes-vincent-delahaye-setonne-du-choix-du-gourvernement

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email